La nuit des pantheras - Nina Blazon

« Je sentis mon cœur battre chaudement, là où siégeait parfois aussi la douleur. »

Titre  : La nuit des pantheras
Auteur : Nina Blazon
Editeur  : Seuil
Collection : Jeunesse
Genre  : Fantastique
Date de publication  : 27 octobre 2011
Nombre de page  : 448
Prix : 16,90 €

Synopsie  : A la nuit tombée, les Pantheras errent dans la ville. Chacun pour soi et aucun pour tous, telle est la règle de ce peuple aux instincts de félins, qui cache à tous sa véritable nature. Le jour où plusieurs Pantheras sont assassinés, ça ne fait aucun doute : il y a un traître parmi eux. Alors, Gil se sent menacé. D'autant plus qu'il s'est entiché de Zoé, une jeune fille qui ignore encore qu'elle appartient, elle aussi, au peuple de la nuit... Osera-t-il enfreindre la loi ancestrale pour lui venir en aide ? Et Zoé lui accordera-t-elle sa confiance, dans un monde où règnent la méfiance et la peur ?






Je n'attendais absolument rien de ce livre et je pense que si je ne l'avais pas pioché dans ma Bookjar je ne l'aurais pas lu avant un moment. Mais parfois il y a de bonne surprise, alors je me suis lancée un peu dans l'inconnu.

Très vite les personnages principaux m'ont énervée. Gil est très pleurnichard, jamais content et il est le stéréotype du mec qui n'assume pas ce qu'il est. J'ai tellement vu ce schémas que je commence à en avoir marre. Quelques plaintes par ci par la, ça va, mais durant tout le livre j'ai vraiment eu envie de le secouer. Zoé est aussi peu supportable. Trop tête brûlée, elle ne réfléchit jamais. Et puis, elle accepte bien trop facilement les choses. Les personnages secondaires sont beaucoup plus intéressants. Il y a le mystérieux, le geek, la brute. C'est très stéréotypé mais ils sont plus intéressants que les personnages principaux.

L'histoire est plutôt intéressante, il y a une bonne mythologie derrière les panthéras qu'on découvre au fur et à mesure. L'auteur a su créer son propre univers avec ses propres lois. J'aurais bien vu cette histoire dans une fantasy urbaine, plus sombre avec plus de rivalité. Je trouve d'ailleurs que les rivalités ne sont pas assez misent en avant, on ne voit pas bien la séparation qu'il y a. Il y a aussi quelques longueurs vers le milieu, quand tout commence à tourner un peu en rond.

L'intrigue est bonne et nous mène souvent sur des fausses pistes mais une fois que les personnages commencent à comprendre, on sait comment cela va se finir. Le suspense est donc présent, surtout au début et au milieu. La fin m'a paru assez évidente une fois qu'on a les éléments en main, mais le reste est bien mené. Il n'y a pas non plus un suspense insoutenable, mais cela rattrape un peu les nombreux points négatifs de ce livre.

L'écriture n'a rien exceptionnelle, elle n'est pas très addictive et on décroche facilement du récit.

En sommes j'ai été déçu de ce livre mais je ne m'attendais pas à une super lecture. Le gros point faible reste les personnages qui sont très énervants et très stéréotypés. L'histoire est plutôt intéressante mais manque parfois de profondeur. Il y a un peu de suspense mais la fin reste prévisible.


Commentaires

Articles les plus consultés