Diabolic, tome 1 - S.J Kincaid

« L'amour est la substance la plus volatile de l'univers. Il jaillit, il se consume, puis il s'éteint. »

Cygna, Diabolic

Titre  : Diabolic, tome 1
Auteur : S.J Mincaid
Editeur  : Bayard
Collection : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 3 mai 2017
Nombre de page  : 580
Prix : 17,90 €


Synopsie  : Nemesis est une Diabolic, une adolescente humanoïde créée pour protéger la fille d'un sénateur, Sidonia. Elle vit sur l'une des planètes dominées par le tyrannique empereur Domitrian. Lorsque l'empereur apprend que le père de Sidonia fomente un complot, il convoque cette dernière à la cour pour en faire un otage. C'est Nemesis qui entreprend le voyage, sous l'identité de Sidonia. La voilà jetée dans la fosse aux lions : à la cour, chacun est prêt à toutes les manœuvres et à toutes les trahisons pour gagner les faveurs de l'empereur. Programmée pour tuer, Nemesis va devoir aller contre sa nature afin de se faire passer pour Sidonia sans être démasquée. Au fur et à mesure de ses rencontres, Nemesis découvre qu'elle n'est pas qu'une tueuse impitoyable. Et l'humanité qu'elle devine en elle-même pourrait lui donner les moyens de sauver sa propre vie, mais aussi de renverser le tyran qui fait régner la terreur sur l'empire.

Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce livre mais la couverture et le résumé très court qu'il y avait au dos m'ont intriguée et je me suis lancée dans l'aventure et tout a très bien commencé.

J'ai rapidement été prise dans le récit et j'ai immédiatement accroché aux personnages. J'ai beaucoup aimé la témérité et la complexité de Nemesis tout au long de l'histoire même si parfois ses réactions m'ont un peu énervée, j'ai trouvé que l'auteur trouvait chaque fois le juste milieu. J'ai un peu moins aimé Sidonia que j'ai trouvé trop niaise et pas très utile à l'histoire. Les personnages que l'on rencontre au fil de l'histoire sont tous très intéressant même si la majorité sont des traites ou des fous. On s'attache à eux grâce à la confrontation qu'il y a entre Nemesis et les autres. Les personnages sont vraiment le gros point fort de ce livre.

L'histoire est très originale et au début j'ai eu un peu de mal à me repérer avec tous les nouveaux éléments qui arrivent soudainement. Même à la fin j'étais encore un peu perdu mais cela ne m'a pas vraiment gêné dans ma lecture sachant que ce n'est pas le plus important. J'ai aimé cette science-fiction pure mais qui reste très abordable avec un fil conducteur assez banal mais fait avec originalité.

Mais nous arrivons au point faible de l'histoire. Le suspense. Alors oui il y a de l'action, oui il y a une bonne intrigue. Mais elle s’essouffle rapidement. Je dirais que les cent cinquante premières pages sont géniales, parce qu'on découvre l'univers ainsi que l'intrigue. Et tout comme Nemesis on est surpris par ce nouveau monde. Puis pendant cent pages cela devient très lent. L'action est pratiquement au point mort à cause de la routine qui s'installe. Après l'action revient en force pendant cent pages et on ne peut plus lâcher le livre. Puis on s'ennuie de nouveau pour enfin retrouver un nouveau souffle à la fin. Donc je ne sais pas vraiment quoi en penser.

J'ai bien aimé la plume de l'auteur qui est assez fluide et retranscrit les sentiments très bien. J'ai trouvé qu'elle allait très bien avec le personnage de Nemesis : un vocabulaire rechercher mais une certaine brutalité parfois.

En sommes mon avis est mitigé pour ce livre. Certains points comme les personnages et l'histoire m'ont plu mais l'intrigue est en dents de scie et m'a quand même posé problème. Je ne sais pas encore si je lirais la suite.

♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés