Anno Dracula, tome 1 - Kim Newman

« Les bonnes choses prennent fin d'elles-mêmes. Les mauvaises doivent être interrompues. »

Titre : Anno Dracula, tome 1
Auteur : Kim Newman
Editeur : Le livre de poche
Collection : /
Genre : Fantastique
Date de publication : 16 avril 2014
Nombre de page : 648
Prix : 8,90 €

Synopsie : Londres 1888. Depuis que Dracula a épousé la reine Victoria, la terreur règne sur la capitale. Sous l’influence du sulfureux comte, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants, et il ne fait pas bon être simple mortel. Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, des prostituées vampires se font assassiner par un mystérieux inconnu aux scalpels d’argent. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene’s Club, vont devoir gravir les échelons du pouvoir. Et s’approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu’a jamais connu le royaume…

 
 
 
La recette parfaite pour me plaire : des vampires, Londres, le XIXe siècle et Jack l'Eventreur ! Quand j'ai découvert se livre je me suis dit : « il est fait pour moi ! ».

L'épaisseur du livre me faisait un peu peur mais finalement une fois bien lancé on ne voit pas les pages défiler. Mais c'est vrai qu'il faut démarrer. Le début est compliqué parce que le monde de Kim Newman est très complexe. Il faut déjà retenir les noms des personnages et ce n'est pas une mince à faire avec tout ce qu'il y a. En fait le point faible de l'histoire c'est ça, il y a bien de trop de personnages.

Mais pour ceux que l'on suit régulièrement je n'ai rien à dire. Je ne peux que m'incliner face à au talent de l'auteur pour créer tant de personnalités différentes et si réalistes même quand ce sont des vampires. J'avais vraiment l'impression de pouvoir parler avec eux, de pouvoir les rencontrer. Chacun a son histoire et ses facettes. Créer autant de personnages et ne pas faire d'erreur est vraiment difficile. Pour parler rapidement des personnages principaux, Charles Beauregard est tellement mystérieux je l'ai adoré et en même tant on sent que c'est un homme mur et pas un simple mec mystérieux. Geneviève est aussi intéressante car elle montre un autre aspect des vampires.

Que dire de l'histoire si ce n'est que c'est un coup de génie. Cela mélange vraiment bien histoire et fiction. On redécouvre l'histoire de Dracula et de ses acolytes, Jack l'Eventreur est revisité avec talent tout ça dans une toile d’araignée immense. On découvre toujours plus de chose aux files des pages. Même durant ce que j'appellerais des temps morts, on est tenu en haleine par l'évolution des personnages. Et le travail de recherche est colossal ! J'ai appris tellement de choses pour ma propre histoire !

Malgré l'enquête qui est quand même la trame principale de l'histoire, je ne pense pas qu'il y est vraiment de suspense, puisque l'on sait comment cela se finit. Ce qui m'a vraiment tenu en haleine ce sont les secrets des personnages et leur histoire. Ce n'est pas un thriller et donc c'est parfois prévisible. Il ne faut pas prend ça comme un roman à suspense.

J'ai eu un peu de mal avec l'écriture au début, parce que c'est très bien écrit mais on finit par vite s'habituer et au final c'est un véritable plaisir que de lire ce livre.

En somme lire ce livre a été un véritable plaisir. J'ai retrouvé ici ce que j'avais adoré chez Anne Rice en plus accessible. C'est-à-dire des personnages réalistes, une histoire bien ficelée et une plume magnifique. Je le conseil à tous les fans de vampire et du XIXe siècle mais aussi à ceux qui voudrait découvrir le genre.
 
♫ ♫ ♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés