King's Game, tome 5 : Apocalypse - Nobuaki Kanazawa

« C'est parce qu'on suppose un démon effrayant qu'il nous fait peur »

Titre : King's Game, tome 5: Apocalypse
Auteur : Nobuaki Kanazawa
Editeur : Lumen
Collection : /
Genre : Horreur
Date de publication : 6 octobre 2016
Nombre de page : 412
Prix : 15 €
 
Synopsie : La fin du King's Game approche ! Cette fois, le défi diabolique lancé tous les soirs à minuit n'est plus seulement réservé à une poignée de malheureux, mais s'adresse aux lycéens du pays tout entier... Le reste de la nation suit les événements à la télévision, où défilent les messages abjects du roi.
Lorsque le premier ordre tombe – tous les lycéens de la préfecture de Hiroshima sont sommés sous peine de mort de rejoindre en moins de 24 heures la région voisine d'Okayama –, trois amis décident de s'y plier. Mais pour Tomohisa, Shûichi et Yuka, qui croient à une simple plaisanterie, c'est surtout l'occasion de sécher les cours. Jusqu'à ce que la terrible sanction s'abatte sur les réfractaires...
La menace est claire : des dizaines de milliers d'adolescents sont bel et bien en danger de mort ! Nos jeunes héros sauront-ils résoudre l'énigme du jeu du roi afin de parvenir à survivre et à empêcher les massacres ? Dans ce nouvel opus de King's Game, l'enjeu monte encore d'un cran. Cette fois, c'est une véritable apocalypse qui s'annonce !

Je tiens à remercier (encore une fois) les éditions lumen pour cette envoie j'étais comme une folle ! Je l'attendais depuis longtemps celui-là ! Depuis la fin du tome deux en fait. Je me suis empressée de le lire et comme d'habitude je l'ai finis en un temps record.

Je me suis plongée dans le livre avec une facilité extraordinaire. Comme à chaque fois, l'auteur nous immerge dans le jeu du roi. J'étais vraiment heureuse que l'histoire reprenne enfin et qu'on découvre un jeu du roi bien plus sanglant. Ainsi que de nouveaux personnages tous super intéressants.

J'ai beaucoup aimé les personnages qu'on découvre dans ce tome-ci. Non seulement les personnages principaux, les gentils héros mais aussi les cinglés, qui ne pensent qu'à eux. Surtout un en particulier très mystérieux, qui aura, je pense de l'importance dans la suite. On ne sait pas trop sur quel pied dansé. Et on retrouve Nobuaki et Natsuko (mort mais bon on ne peut pas tout avoir) et ils continuent à intriguer.

L'histoire aussi est un point fort. Le fait que tous les lycéens du japon soient touchés est vraiment une super idée. Ça fait beaucoup (beaucoup) de mort à la fin et c'est marrant (moi, folle ? Non). Pourtant le fait que ce soit à si grande échelle fait qu'on est moins dans une ambiance glauque, il y a plus de distance. On ne connaît pas ceux qui meurt donc on est moins touché par leur mort. Et le fait qu'il y est seulement trois ordres en quatre cent pages est dommage. C'est parfois un peu long. Et je pense que c'est surtout fait pour qu'il y est plus de tome parce que trois ordres c'est un peu abusé. Il n'y a plus qu'à attendre la suite.

L'intrigue prend un nouveau tournant et je dois avouer ne pas trop avoir compris. J'ai l'impression que ce qu'on avait appris dans les tomes précédents est ici complètement bouleversé. On ne sait plus quoi croire et je me demande bien ce qui va se passer dans les prochains tomes. Et même si cela repose sur le même principe à chaque fois je trouve qu'on ne s'en lasse pas, parce qu'il y a toujours de nouveaux personnages et de nouvelles histoires.

En somme j'ai beaucoup aimé ce tome-ci comme tous les autres même si ça traîne en longueur. Les personnages sont géniaux et l'intrigue prend un nouveau tournant.

♫♫♫♫

Commentaires

Articles les plus consultés