Terrienne - Jean-Claude Mourlevat

« On ne devrait se dire que des choses personnelles. Le reste n'est pas très intéressant. N'est-ce pas ? »

Titre : Terrienne
Auteur : Jean-Claude Mourlevat
Editeur : Gallimard
Collection : Gallimard Jeunesse
Genre : Science-fiction
Date de publication : 13 Janvier 2011
Nombre de page : 387
Prix : 16 €

 
Synopsie : Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche.
Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.
Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.






Sachant que je suis sur ma lancée des one-shoots (enfin jusqu'à présent ahah) je me suis enfin décidée à sortir Terrienne de ma PAL. Je ne connaissais pas et je plongeais dans l'inconnu même si le résumé promettait une bonne histoire.

Mon premier ressenti a été que c'était plutôt bien écrit et que le tout était assez fluide mais c'est vrai que durant les premières pages on navigue un peu dans le flou parce que l'auteur nous lance directement dans un moment avancé de l'action pour ensuite parler de ce qui s'est passé avant. Mais finalement c'est passé rapidement on est revenu dans l'action centrale pour suivre Anne.

Les personnages sont attachants même si j'ai trouvé leur histoire assez semblable aux autres livres. Anne est un juste milieu : elle n'est ni trop fonceuse ni trop réfléchie et ça permet des nuances agréables dans le récit. Virgil, l'écrivain, est un peu en retrait ce qui est bien dommage parce que j'aimais bien son côté unique est en marge de la société. Quand autres personnages, que je ne citerais pas au risque de spoilier, je les aie trouvés tantôt originaux, tantôt banals. Mais aucun ne m'a marqué réellement si ce n'est Virgil qui, encore une fois, était bien trop en arrière à mon goût. Ils manquaient tous d'un petit quelque chose en plus qui aurait fait qu'on se serait vraiment attaché à eux. Peut-être que la première personne du singulier aurait aidé.

L'histoire et l'univers créé sont très originaux et j'ai aimé découvrir cet autre monde qui change des autres livres de science-fiction. L'auteur a su innover pour nous livrer son monde à lui. J'y ai immédiatement adhéré même si sur certains points j'ai eu du mal à m’imaginer comment cela pouvait être possible. Enfin, dans les romans de science-fiction il faut avoir l'imagination fertile donc je n'en tiens pas rigueur parce que pendant plus de la moitié du livre je n'y ai pas fait attention.

En revanche je crois qu'en ce moment j’enchaîne les dénouements évidents. Pendant tout le livre je me doutais de comment cela finirait et c'est vraiment dommage. Je voulais qu'il y est des retournements de situation mais en trois cents pages il n'y en a qu'un et au bout d'un moment cela commence à se faire ressentir. Le récit s'essouffle ce qui fait que pendant plus de cent pages j'ai commencé à trouver le temps long malgré la belle histoire et les personnages intéressants. Il y avait tellement matière à faire que je suis déçue sur ce point.

J'ai bien aimé ce livre qui m'a fait passer un bon moment grâce à son histoire originale et intrigante mais les personnages sont assez fades et manquent d'étincelle pour nous les faire adoré. Le suspense aussi reste peu présent à cause d'une trame bien trop évidente et courante. Mais il se laisse lire et reste un bon livre pour passer le temps.

♫ ♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés