Pamphlet contre un vampire - Sophie Jomain

« Je ne suis pas un justicier, mais quand la cause est juste, je me bats! »


Titre : Pamphlet contre un vampire
Auteur : Sophie Jomain
Editeur : Rebelle
Collection : Lune de sang
Genre : Fantastique
Date de publication : 21 septembre 2015
Nombre de page : 431
Prix : 18,50 €

Synopsie : S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

J'ai craqué pour ce livre uniquement pour son résumé qui m'a tout de suite fait rire. Je me suis dis que j'allais enfin trouver un livre qui mettrait à mal toute cette fascination pour les vampires et que je passerais un bon moment. Et le fait que l'auteure soit Sophie Jomain m'a aussi beaucoup aidé à l'acheter.

Je me suis plongée sans grande difficulté dans le récit. L'auteure nous met rapidement dans l'ambiance avec un personnage révolté qui nous fait bien rire. Le début est très « bon enfant ». C'est léger et facile à lire.

Je ne suis pas vraiment fan du personnage principal : Satine. Elle est trop tête de mule pour moi et même si sans cela il n'y a aurait pas d'histoire, parfois elle méritait des baffes. Mais le fait que tout soit abordé avec un petit décalage m'a permis de la supporter jusqu'au bout. Par contre, parlons des personnages masculins... ce livre censé être là pour démonter les stéréotypés ou, du moins, bien s'amuser avec, nous livre pourtant un beau quatuor de parfaits clichés ambulant. Au début cela ne m'a pas dérangé puisque cela allait avec l'ambiance mais au bout d'un moment j'ai trouvé que cela se dirigeait trop vers le genre de livre qui est critiqué dans le pamphlet.

Par conséquent l'histoire est rapidement devenue évidente. Quand viennent les premières révélations on se doute de comment le reste va se dérouler. J'ai quand même passé un bon moment grâce, surtout, à Satine qui apporte de la fraîcheur, mais je regrette que cela tourne trop vers le cliché. Je pense que la dimension un peu humoristique aurait dû être tenu durant tout le livre afin de lui donner une dimension vraiment décalée. Je ne parle même pas de l'histoire d'amour qui prend le même pente.

Alors, oui, j'ai aimé puisque c'est le genre d'histoire que j'aime bien que ce soit toujours la même chose, mais au vu du résumé on pourrait s'attendre à quelque chose d'autre, quelque chose d'innovant.

La merveilleuse écriture de Sophie Jomain a vraiment aidé au fait que j'ai apprécié ma lecture. J'ai retrouvé le style que j'avais tant apprécié dans Felicity Atcock. Cela me conforte dans l'idée que j'adore cette auteure et que je veux découvrir ses autres écrits.

En somme j'ai été un peu déçue par la tournure que prend l'histoire mais sinon j'ai beaucoup aimé l'idée de base ainsi que le livre prit dans un ensemble. Satine est plutôt attachante malgré son mauvais caractère et l'écriture de l'auteure permet de nous transporter avec facilité.


♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés