Kaleb, tome 3 : Fusion - Myra Eljundir

« D'un certaine façon même, je suis heureuse. Parce que tu as éclairé mon ombre, parce que tous mes rêves te ressemblent. »


Titre : Kaleb, tome 3 : Fusion
Auteur : Myra Eljundir
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
Genre : Fantastique
Date de publication : 14 novembre 2013
Nombre de page : 456
Prix : 18,50 €

Synopsie : La prophétie du volcan prédit l'avènement d'une nouvelle ère, initiée par l'Elu... Or qui, de Kaleb, Abigail, le colonel Bergsson ou encore Mary-Ann bouleversera à jamais le destin des enfants du volcan ? Et si la mort est la clé, tous ne sont-ils pas des morts en sursis ? Seul le Livre du volcan peut apporter des réponses à Kaleb et lui permettre de survivre au volcan qu'il a réveillé. Mais le tenir entre ses mains peut se révéler plus destructeur que tout... Ce dernier tome de la trilogie de Kaleb lève le voile sur une mythologie qui prend racine bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer. Plus que jamais, il est question de pouvoir, de sombre passion, de manipulation machiavélique et du parfum sulfureux d'une saga millénaire dont le dénouement pourrait bien vous faire penser que tout est bien qui finit mal.

Je n'avais que de vagues souvenirs du tome deux mais il me tardait quand même de finir cette trilogie originale. Je voulais retrouver des personnages antipathiques que l'on adore détester (enfin peut-être pas tous).

Je me suis rapidement plongée dans l'histoire. Dans ce tome on met surtout en avant l'histoire des enfants du volcan avec des extraits du livre du volcan. Ils prennent d’ailleurs une place considérable ce qui a été pour mon plus grand plaisir. J'ai beau aimé l'histoire de Kaleb, le fait que l'auteure ajoute de la nouveauté a permis à l'histoire de trouver un second souffle. J'en suis même venue à un point où je préférais suivre cette nouvelle histoire plutôt que la bataille de Kaleb.

J'ai adoré l'évolution de Kaleb. On ne sait plus quoi penser de lui et il continue d’osciller entre le bien et le mal. Mais en plus avec les nombreuses coupures on commence à se perdre et on se demande si certaines actions sont réelles ou pas. C'est difficile à expliquer mais l'auteure révèle des choses à demi-mot et parfois on comprend mal et cela crée un grand retournement de situation. Les premiers enfants du volcan que l'on découvre sont aussi intéressants et connaissent de belles évolutions. Mais on découvre tellement de personnages que je ne peux pas dire que je me sois vraiment attaché à eux.

L'histoire tourne, comme je l'ai dit, beaucoup plus autour des premiers enfants du volcan. Il y a donc un peu moins de mystère et les révélations viennent plus de l'histoire de Kaleb. En revanche cela nous permet d'en apprendre beaucoup plus et donc de mieux comprendre certaines réactions des personnages principaux.

La fin est à la hauteur du reste du livre et de la trilogie. C'est explosif ! Peut-être que je m'attendais à ce que l'auteure aille encore plus loin mais finalement je suis satisfaite même si elle peut paraître étrange...

Je tiens aussi à souligner le petit bonus : Myra Eljundir s'inclue dans son propre récit et je trouve cela très innovant. C'était plutôt drôle.

En somme j'ai beaucoup aimé ce troisième tome et il clôture en beauté cette série. Il est de loin le plus riche en rebondissements et révélations. Je suis quand même un peu triste d'avoir déjà terminé cette trilogie qui était vraiment originale.


♫ ♫ ♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés