The book of Ivy, tome 2 : The revolution of Ivy- Amy Engel

« Je suis encore à toi, Ivy, chuchote-t-il. Je l'ai toujours été. »
- Bishop, The revolution of Ivy

Titre : The book of Ivy, tome 2 : The revolution of Ivy
Auteur : Amy Engel
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : /
Genre : Science-fiction
Date de publication : 6 avril 2017
Nombre de page : 288
Prix : 6,95 €

Synopsie : Au-delà de la barrière, l'hiver approche. Il va me falloir trouver des vivres, un abri. Et des alliés. Mais je dois aussi faire un choix : oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener la révolution ? 
Je ne suis plus une Westfall ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.


Je ne pensais pas que le tome 1 me hanterais autant. Je n'ai finalement pas résister à lire la suite le plus rapidement possible.

Ivy est toujours aussi énervante. Malgré les récents événements elle n'arrive pas à évoluer et je trouve cela dommage. Il y a beaucoup de situation où je n'ai pas compris son comportement (ceux qui l'on lu comprendront sûrement de quoi je parle). Même quand tout lui réussi, elle trouve le moyen de tout gâcher. Bishop, en revanche, est toujours aussi craquant et bien trop patient. C'est vraiment le personnage que j'ai préféré dans la duologie, c'est le seul qui est honnête avec lui-même et qui n'a pas peur de reconnaître ses erreurs. J'ai aussi apprécié les nouveaux personnages qui apportent quelque chose à l'histoire et permettent de découvrir d'autres points de vues. Dans la globalité j'ai préféré les personnages dans ce tome-ci même si Ivy reste toujours insupportable.

En revanche l'histoire est moins intrigante. Il y a quelques longueurs et finalement je préférais quand cela se passait dans la ville. Cela met du temps à se mettre en place, et même si les relations entre les personnages sont bien étudiées j'aurais préféré plus d'action. Surtout que l'histoire d'amour est très énervante pendant une grande partie de l'histoire. Encore une fois même si ce livre a des points négatifs, il a réussis à me faire pleurer à la fin. Je suis donc vraiment mitigée, c'est un livre qui reste en mémoire et en même tant il y a des points que je n'ai pas aimé.

L'intrigue n'est pas très différente de celle du premier tome, c'est plus une continuité. Ce qui permet à ce tome d'avoir une vrai raison d'être. Il n'y a plus beaucoup de réponses car la majorité ont été donné dans le tome précédent. Celui-ci est plus tournée par la mise en action des plans échafaudés dans le premier tome. La fin reste tout de même prévisible, comme dans toutes les dystopies, et même si cela m'a arraché quelques larmes, cela n'a rien de très innovant.

Ce tome finit très bien la saga même si Ivy est toujours aussi insupportable, j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui arrivent dans ce tome ainsi que Bishop qui reste fidèle à lui-même. L'histoire met plus de temps à se mettre en place mais la fin a quand même réussi à m'arracher des larmes. Alors, comme le tome un, mon avis est mitigé. 


♫ ♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés