Frozen, tome 1 - Melissa de la Cruz et Michael Johnston

« Son cœur était son talon d'Achille. »

- Wes, Frozen

Titre : Frozen, tome 1
Auteur : Melissa de la Cruz et Michael Johnston
Editeur : Hachette
Collection : Le livre de poche
Genre : Science-fiction
Date de publication : 16 novembre 2016
Nombre de page : 416
Prix : 7,90 €

Synopsie : La couverture de Nat est grillée. Bientôt, tout le monde saura qu’elle fait partie des « marqués ». Le casino, où elle officie comme croupière, va découvrir qu’elle a volé des jetons… Sans aucun scrupule, elle fait accuser quelqu’un d’autre à sa place : un dénommé Wes qui a beau être joli garçon, n’en demeure pas moins arrogant. Nat, elle, a déjà détourné le regard : elle a assez d’argent pour quitter cet infâme New Vegas plongé dans l’ère glaciaire, et rejoindre le Bleu, là où l’air est pur et la mer azure. Là où des renégats comme elle peuvent vivre en paix. Il suffit juste de payer grassement un mercenaire. Mais le passeur, ô surprise, n’est autre que Wes… Après tout, se dit Wes, un voyage dangereux en compagnie d’une jolie fille ne se refuse pas.


J'ai un peu pris ce livre par dépit. Je ne savais vraiment pas quoi lire et je me suis dit qu'il était temps qu'il sorte de ma PAL. J'en avait très peu entendu parler donc je me suis un peu lancée à l'aveugle dans ma lecture sans beaucoup d'attente sachant que je ne suis pas fan de Melissa de la Cruz.

On est plongé dans l'ambiance dès le premier chapitre. On sent l'univers oppressant et de dictature. Mais cela reste très jeunesse malgré tout. Il y a toujours cette pointe d'espoir qui rend ce monde un peu moins terrifiant. J'ai vraiment aimé l'idée des auteurs. Ce nouveau monde entièrement glacé avec une planète polluée c'était vraiment génial. Mais le fait de rester dans l'univers jeunesse empêche de créer un véritable monde terrifiant.

J'ai bien accroché aux personnages. J'avais peur de ne pas supporter Nat mais finalement c'est elle que j'ai préférée. Elle sait se battre et n'a peur de rien. Elle n'hésite pas à prendre des décisions difficiles. A l'inverse de Wes qu'on nous fait passer pour un grand méchant alors que pas du tout. J'ai trouvé cela dommage de nous promettre quelque chose de palpitant pour au final changer d'avis en cours de route. Dans ce monde il n'y a pas de place pour les sentiments. Les personnages secondaires sont très peu mis en avant. Honnêtement à part deux ou trois, je n'ai jamais reconnu qui était qui. Même s'ils influent sur l'histoire, on les oublis rapidement.

Il y a une bonne intrigue. Mais ce que j'ai aimé et en même tant qui me paraissais surréaliste, c'est que même dans les pires situations, ils trouvent toujours un moyen de s'en sortir. On a beau se dire : « cette fois ils sont morts », il y a toujours un retournement de situation et parfois cela paraît un peu gros pour être vrai. J'ai parfois eu l'impression de me retrouver dans un livre de super-héro où il n'est pas concevable de faire mourir les personnages principaux. Au moins il y a du suspense et on est toujours surpris. Après, pour ce qui concerne l'intrigue générale, j'ai beaucoup appréciée, parce que cela mélange un peu tous les genres mais je dois dire que je suis déçue de la fin. C'est partie bien trop loin pour moi.

En sommes mon avis est mitigé sur ce livre. Il y a de bons points comme de mauvais. Les personnages sont intéressants mais les secondaires ne sont pas assez mis en avant. L'intrigue est bonne mais la fin gâche un peu tout. Je ne sais pas encore si je lirais la suite. 

♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés