Phobos, tome 3 - Victor Dixen

« Plus besoin d'oreiller de mousseline sous ma joue. Plus besoin de tatouage au canif dans ma chair... Je resterais toujours avec toi... Là. »

Titre  : Phobos, tome 3
Auteur : Victor Dixen
Editeur  : Robert Lafon
Collection  : R
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 24 novembre 2016
Nombre de page  : 624
Prix : 18,90 €

Synopsie  : Fin du programme Genesis dans 1 mois... 1 jour... 1 heure...
Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.




J'ai eu beaucoup de mal à commencer ce livre sachant que j'avais entendu quelques avis négatifs et que j'avais adoré les deux premiers tomes. Mais ma rencontre avec Victor Dixen m'a redonnait envie de le lire.

Je vais commencer par les personnages parce que je pense qu'ils sont quand même un petit point négatif. Dans les deux premiers tomes j'avais beaucoup aimé les personnages (Phobos, tome 1, Phobos, tome 2) mais là je dois avouer que plus on avance dans l'histoire et moins j'ai compris où l'auteur voulait en venir. Les personnages ont des réactions très étranges qui m'ont rapidement énervé. Seule Léonor reste lucide et heureusement ! De ce fait je n'ai réellement apprécié qu'elle même si, au début, je me suis beaucoup attaché aux personnages secondaires comme Tao, Elizabeth ou Safia et Samson. Mon avis reste le même sur Alexei qui est toujours aussi insupportable ainsi que Serena.

L'histoire, est à mon goût, le gros défaut de ce livre. Le début se passe très bien. Il y a de l'action, du suspense et j'ai vraiment adoré. Le livre, prit dans son ensemble, est vraiment, encore une fois, une petite pépite mais l'auteur a semé des événements quelque peu irréalistes. Je ne pourrais pas vous dire quoi pour éviter tous les spoilers mais en tout cas, ces événements, font vraiment tâche parmi le décor de Victor Dixen. Vers le milieu/fin j'ai vraiment levé les yeux au ciel. Je dois aussi dire que pendant cent pages, à peu prêt, j'ai trouvé le livre long.

L'auteur a encore su nous mettre en haleine du début à la fin. Il y a toujours des rebondissements, des révélations qui font que le livre devient vite addictif malgré ses défauts. Cependant, je ne sais pas s'il était nécessaire de faire tant de page. S'il avait enlevé les éléments fantasques je pense que l'intrigue aurait été plus claire et le livre beaucoup plus addictif.

Encore une fois j'ai totalement adhéré à l'écriture de l'auteur qui reste très agréable à lire et qui nous permet de continuer sans que l'on voie les pages défiler. Il a toujours la bonne phrase pour le bon moment et ce livre et bourré de belle citation à garder en mémoire.

En somme, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome même s'il reste pour moi en dessous des deux premiers qui sont, à mon goût bien plus cohérent. De plus je n'ai pas compris le changement des personnages, heureusement qu'il reste Léonor pour sauver tout le monde (sacré Léonor). L’histoire est bien mais il y a quelques éléments que je n'ai pas compris et qui gâche un peu la lecture. Sinon je vous conseille quand même ce troisième tome qui reste une agréable lecture.

♫ ♫ ♫

Commentaires

Articles les plus consultés