Vampire City, Tome 8 : Voyage au bout de l'enfer - Rachel Caine

« - Mon père me répétait souvent que la vie est un voyage, et que quelqu'un avait merdé en perdant la carte. »

Titre : Vampire City, Tome 8 : Voyage au bout de l'enfer
Auteur : Rachel Caine
Editeur : Hachette
Collection : Black Moon
Genre : Fantastique
Date de publication : 23 octobre 2013
Nombre de page : 368
Prix : 15,50 €

Synopsie : Bonne nouvelle à Morganville : Michael a été contacté par un producteur de disques. Et il a obtenu la permission de quitter Vampire City avec Eve, Claire et Shane !
Même si ce répit ne doit durer que quelques jours, Claire et ses amis sont ravis. C’est comme s’ils se rappelaient soudain qu’il y a un monde en dehors de la ville. Et ils comptent bien en profiter au maximum.
Seule ombre au tableau : la présence d’Oliver, soi-disant pour assurer leur protection. Ce qui devait arriver arrive, et leur petite virée entre amis tourne rapidement au cauchemar…
Claire avait oublié le goût de la liberté. Mais à Vampire City, la liberté n’est jamais qu’un mirage…

 
 
Ça m'a fait du bien de replonger dans cet univers que je connais par cœur. C'était une lecture légère et facile à lire. Même si je ne me rappelais par vraiment du tome 7, ça n'a pas été difficile de me remettre dans le bain.

J'ai adoré retrouver les personnages que j'aime temps et auquel je me suis vraiment attachée. C'est fou qu'au bout d'autant de tome on finit par vraiment aimer ces personnages et ils finissent par nous manquer. Je n'ai rien à ajouter sur les personnages, je les aime tous sans exception, même Oliver qui est censé être le « méchant ».

Parlons histoire. Le fait de sortir de Morganville redonne du souffle à l'histoire. On découvre de nouveaux personnages, de nouveaux décors et cela évite que cela tourne trop en rond . Le début commence vraiment bien avec de l'action dès les premières pages. J'ai beaucoup aimé la trame de l'histoire et toutes les épreuves qu'ils doivent traverser. Pourtant j'ai l'impression que dans ce tome-ci l'histoire de fond, celle que l'on trouve depuis le début, n'a pas avancée et que c'était un tome pour écrire un tome. Il n'était pas forcément nécessaire et c'est bien dommage. Alors même si je l'ai beaucoup aimé, plus que d'autres tome, je trouve dommage qu'il n'y ait aucune réponse à nos questions.

Le suspense est bien présent au début mais plus on avance dans l'histoire et moins il est présent. Finalement les événements sont évidents et comme l'histoire n'avance pas il n'y a pas de grand secret à découvrir. On se doute vraiment de comment ça va se finir, reste juste à savoir par quel moyen. Ce n'est pas un point fort dans ce tome-ci mais les erreurs ça arrive.

Moi qui avais du mal avec l'écriture, cette fois je n'ai pas été gêner, bien au contraire, c'est ça qui m'a emportée dans l'histoire et m'a permis de continuer. C'est très fluide, et on ne voit pas les pages défilées. Je l'ai fini en moins de deux jours.

La fin n'est pas aussi insoutenable que les autres tomes. Habituellement on est vraiment choqué et on veut lire la suite mais cette fois, le suspense est encore une fois oublié. Je lirais le tome 9 mais c'est quand même dommage.
 
Un très bon tome malgré le fait qu'il s'éloigne des précédents. Il ne permet pas d'avancer dans l'histoire ce qui est bien dommage mais on ne se lasse pas de l'univers qui prend une autre tournure en dehors de Morganville.
♫ ♫ ♫ ♫

Commentaires

  1. Cette saga, bien que niaise à souhait, est tellement prenante que je n'arrivais pas à m'arrêter quand je lisais ses tomes. C'est sûr que dans certains tomes, il y a quand même pas mal de superflu, mais tout comme toi, je ne me lassais pas de l'univers créé. Dommage qu'Hachette n'assume pas en finissant la publication de cette saga avec les quelques tomes qui manquent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça !
      Oui surtout pour six tome, ils pourraient faire un effort. Enfin je finis par être habitué aux non fin.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés